Comment assurer une maison en location ?

En réalité, le propriétaire qui occupe son logement peut ne pas souscrire à une assurance habitation, contrairement aux locataires. Toutefois, il convient de retenir que le règlement de copropriété impose cette assurance lorsque le bien se situe dans une copropriété. Par ailleurs, le propriétaire qui loue son logement, veillera à ce que le locataire souscrive à une assurance habitation. Mais, comment assurer la maison en location si le propriétaire décide d’y opter ? Découvrez-le au travers de cet article !

Assurance de maison en location : quelles sont les différentes démarches ?

Évidemment, le propriétaire de logement peut décider de souscrire une assurance habitation. Dans ce cas, il peut opter pour une assurance multirisques habitations. Cette dernière embarque la garantie obligatoire risques locatifs ainsi que les garanties complémentaires.

Lire également : Quel est le quartier chic de Nantes ?

Cette assurance pour le propriétaire, couvrira tous les sinistres qui affecteront le logement. Entre autres, vous trouverez les incendies, les explosions, les dégâts des eaux et bien d’autres. Dans le même temps, il pourrait encore couvrir le vol (objets de valeurs, embellissements et aménagements intérieurs du logement, biens).

En ce qui concerne les tiers, elle couvre via la responsabilité civile du propriétaire. De ce fait, le contrat permet la réparation des dommages qu’a causé le propriétaire. Ou encore, les personnes dont il est responsable (personne avec qui il vit en couple, enfants, employés).

A lire en complément : Faire appel à des professionnels pour vous aider à acheter votre propriété

De prime abord, sachez que le contrat de cette formule peut cependant préciser des exclusions de garantie. Par exemple pour le chien dressé à l'attaque ou pour la pratique d'une activité professionnelle dans le logement.

Assurance de maison en location : est-il une obligation pour le locataire  ?

Avant l’application de la loi Alur du 24 mars 2014, seuls les locataires de logements non meublés étaient obligés de souscrire une assurance habitation. Désormais, les logements meublés sont également concernés par une obligation de souscription d’assurance habitation de la part du locataire.

L’assurance habitation du locataire est donc obligatoire, que vous soyez en location meublée ou non meublée. De même, vous avez l’obligation de souscrire une assurance habitation, quel que soit le nombre d’occupants du logement (location solo, colocation…).

D’ailleurs, le propriétaire qui occupe lui-même son logement n'est pas obligé d'assurer son bien. Mais s'il ne prend pas d'assurance, il devra alors prendre en charge l'indemnisation de tous les préjudices que lui et son bien pourraient causer. Mais, attention ! Si le logement fait partie d'une copropriété, il doit obligatoirement être assuré, au moins en ce qui concerne la partie responsabilité civile. Tout bien immobilier doit, en principe, être assuré. Cela permet de mieux gérer les éventuels dommages auxquels il est exposé.