Comment isoler une maison ancienne ?

Isoler une ancienne maison se révèle indispensable pour maximiser son confort thermique puis phonique. En outre, ceci réduira encore votre dépense énergétique. Dans le même temps, il diminue les effets sur votre entourage. En raison de ses bienfaits (isolation), vous devez isoler aussi votre vieux logement. Toutefois, comment allez-vous y prendre ? Suivez au travers de cet article, quelques moyens qui vous permettront d’y parvenir sans problème !

Isoler un ancien logement : par intérieur

Les travaux de rénovation indispensables des maisons anciennes concernent l’extérieur. En effet, sur chaque partie responsable de la déperdition thermique, vous ajoutez un matériau isolant. Ainsi, vous aurez une isolation des combles aménagés ou perdus, une isolation du sol de la maison ancienne, par-dessous (planchers bas) ou par-dessus.

A lire également : Rampant de toiture : définition, fonction et installation

Il y a encore les isolations des murs intérieurs ainsi que les isolations des toitures terrasses. S’ajoute à ceci, le remplacement des fenêtres.

Isoler un ancien logement : par intérieur

Évidemment, dans le même temps, vous pourrez isoler l’extérieur votre ancienne bâtisse. Néanmoins, les possibilités sont moindres. En raison de ses différentes limites (isolation des murs extérieurs, façade, pignon). Par ailleurs, cette isolation extérieure vous procure un impact global sur toute votre maison.

A lire aussi : Conseils pratiques pour maintenir sa maison en bon état et réduire les dépenses en travaux coûteux

Encore, ces travaux permettront aux résidents de rester chez eux. Vous épouserez de même, un ravalement de façade en bonus. Par contre, cette forme d’isolation détient quelques défauts. Entre autres, il y a les autorisations à obtenir, le coût variable ainsi que les travaux pas toujours possibles, pour chaque bâtiment.

Isoler un ancien logement : quels sont les véritables prix ?

Pour isoler votre ancienne bâtisse, il y a un coût à régler. De ce fait, pour les combles perdus, vous débourserez au minimum 40 €. En termes des rampants de toiture, prévoyez au maximum 65 €. Les travaux des planchers bas vaudront t’ai minimum 49 €. En ce qui concerne les isolations extérieures des murs, vous dépenserez 148 € au maximum.

Quant aux isolations intérieures des murs, vous solderez 55 €. D’ailleurs, notez bien que ces données ne sont que des médianes. Autrement dit, 50 % des chantiers coûtent énormément, 50 % valent moins cher. Ainsi, les fourchettes se varient, tout en démarrant à 17 € / mètre carré en combles perdus pour atteindre 238 € / mètre carré en isolation extérieure.

Heureusement, il reste de nombreuses aides qui vous permettront de réduire les dépenses à votre niveau. Ceci incitera les ménages à engager des travaux d’économies énergétiques. Prenons le cas de MaPrimeRénov. Grâce à elle, vous pourrez isoler les combles de votre maison en dépensant 10 % seulement du devis initial.